TOUS LES ARTICLES

En primeur

Autant en emporte le vin

Affaires de goût

La langue de boire

Ils nous saoûlent !

Pourvu qu'on ait livresque


... ET AUSSI

Autres sites de bon goût

Courrier des buveurs

Hauts ébats (+18)

LA REDACTION

L'ours et les plaideurs

Contactez-nous

  Le monde selon l'alcool
POURVU QU'ON AIT LIVRESQUE

La Guerrre des Vins : l'affaire Mondavi, par Olivier Torrès

Le géant américain, racheté par Constellation Brands, ne produit plus de vins. Alors, que se serait-il passé si le village d'Aniane, dans le Languedoc, avait cédé aux sirènes du capitalisme mondialisé (30 millions d'euros investis localement) ?

Cet ouvrage est écrit par un universitaire, et pourtant il est tout sauf fumeux. En marge de l'aspect "Astérix" de l'affaire, il offre une réflexion approfondie sur le terroir fermé et l'argent ouvert. "Le management des sens est toujours antérieur au management des chiffres". Le style est vif, l'argumentation captivante. Si Paul-Loup Sulitzer (que nous aimons tous) écrivait dans cette veine, ses succès en librarie seraient mérités. D'une part la stratégie mondiale d'une petite multinationale est clairement exposée et d'autre part le "Midi Rouge" (la plus grande région viticole au monde) est recadré dans un contexte historique particulièrement ancien et riche en rebondissements.

Puis le frottement des deux cultures est inexorablement dévoilé : "En France, la conception contractuelle des rapports de travail ne s'est jamais vraiment imposée... Le pays a dû composer, dès l'époque révolutionnaire, avec la vigueur des traditions corporatistes... tandis que pour l'Américain, la Loi fonde le contrat. Dans la mesure ou il [l'Américain] n'a nullement la fibre rebelle, il se considère engagé par l'obligation édictée par la Loi, y compris à son encontre". Ou plus loin : " A l'instinct d'innovation des Américains, s'oppose l'instinct de protection qui anime l'esprit d'entreprise français". Illustration, le système AOC qui donne une légitimité à la rente de production du foncier, ou les baux emphytéotiques (à prix symbolique).

"Je serai Obelix pour travailler la potion magique". Bel effet d'annonce pour Gérard Depardieu avant de racheter en 2002 quelques parcelles devant produire du vin de garage (peu d'hectares pour peu de production). Fort de l'expérience Mondavi, l'acteur joue sur les sympathies locales pour tenter d'implanter ses plantations en évitant le "plantage".

Jean-Pierre JUMEZ

La Guerrre des Vins : l'affaire Mondavi, par Olivier Torrès, Editions Dunod, 19.30 euros.

 
PAFMAG.COM : le bon goût au plus haut degré

Organe Central du Parti Alcoologiste Français (Aile Modérée) - pafmag@pafmag.com


Fabricant et importateur d’eaux de vie, de liqueurs et de vin doux en Suisse




Pour toutes vos traductions spécialisées
- 01 42 68 18 14


Autour d'une fontaine, une table raffinée au coeur de Paris 8è

Copyright © 2007 PAFmag. All rights reserved.