TOUS LES ARTICLES

En primeur

Autant en emporte le vin

Affaires de goût

La langue de boire

Ils nous saoûlent !

Pourvu qu'on ait livresque


... ET AUSSI

Autres sites de bon goût

Courrier des buveurs

Hauts ébats (+18)

LA REDACTION

L'ours et les plaideurs

Contactez-nous

  Le monde selon l'alcool
POURVU QU'ON AIT LIVRESQUE

La bière en partage

On avance en âge (je veux dire, en général), on croit avoir tout lu, on croit avoir tout compris. Et paf ! On reçoit un petit bouquin et on découvre que non, que la soif de découverte n’est pas étanchée ! Si la vodka régissait « La Conquête de la Pologne », notre guide de la cambrousse australienne sera, cette fois-ci, la bière.

Un instit qui étouffe au fin fond de l’outback va enfin prendre ses grandes vacances avec l’argent qu’il a économisé à grand peine toute l’année (car la bière siphonne une bonne partie des émoluments). Destination : Sydney, par un avion qu’il attrapera dans un bourg situé à cinq heures de train.

Oui mais….

Pour les forces de l'ordre, la modération est préconisée

Une soirée dans une ville minière de l’outback, c’est long et c’est chaud. La bière aidant, l’instit se prend à essayer un jeu de hasard local, sorte de pile ou face. En quelques lignes, l’auteur nous fait partager l’enfer du jeu. Et, on le devine, en quelques heures, notre héros est ratiboisé.

A partir de là, son sort est scellé par les capsules de bière, car dans l’arrière-pays australien, on peut trousser la femme d’un pécore local, on peut lui piquer son portefeuille, on peut lui démolir sa voiture, mais on ne peut lui refuser de partager une bière.

Bouchers éméchés

Toutes ses vacances se réduiront donc à cinq matins de gueule de bois épouvantable, faisant suite à d’effroyables beuveries accompagnant les rites locaux : tantôt honorer une jeune fille en manque, tantôt massacrer les kangourous au cours d'une véritable boucherie/beuverie au phare et à la bière – et l’on imagine très bien comment ont été décimés des pans entiers de la civilisation aborigène.

La recette d’un bonheur littéraire reste à découvrir. Vous allez engloutir la fraîcheur moussue de ce voyage avorté.

Jean-Pierre JUMEZ

Kenneth Cook : Cinq matins de trop. Littérature Autrement – 14 euros en France métropolitaine.

PAFMAG.COM : le bon goût au plus haut degré

Organe Central du Parti Alcoologiste Français (Aile Modérée) - pafmag@pafmag.com


Fabricant et importateur d’eaux de vie, de liqueurs et de vin doux en Suisse




Pour toutes vos traductions spécialisées
- 01 42 68 18 14


Autour d'une fontaine, une table raffinée au coeur de Paris 8è

Copyright © 2007 PAFmag. All rights reserved.