TOUS LES ARTICLES

En primeur

Autant en emporte le vin

Affaires de goût

La langue de boire

Ils nous saoûlent !

Pourvu qu'on ait livresque


... ET AUSSI

Autres sites de bon goût

Courrier des buveurs

Hauts ébats (+18)

LA REDACTION

L'ours et les plaideurs

Contactez-nous

  Le monde selon l'alcool
POURVU QU'ON AIT LIVRESQUE

La Conquête de la Pologne

40° Est

C’est bien pratique, l’alcool. En plus de toutes les vertus (et – admettons-le – quelques vices) qu’on lui connaît, en voici une nouvelle fonctionnalité : le voyage.

La conquête de la Pologne est un voyage virtuel dans une contrée lointaine. Entendez : il s’agit de s’échapper et non, bien sûr, d’arriver. Mais pourquoi donc la Pologne ? Tout simplement parce que la vodka polonaise est dispo à peu près partout dans Paris, lieu de pérégrination de l’auteur.

Détonnant voyageur, cet auteur ! A 23 ans, il se révèle un habile manipulateur d’idées et de mots. "Le Polonais s'était enfilé son verre en une durée négative" ; "l'ivresse n'était plus le handicap que je traînais, mais une surconscience du monde"; "la vodka dans ma poche avait baissé à mort, mais il m’en restait assez pour me refaire une santé ».

C'est pas de la musique, ça ? Nasdrovia !

Paul Jimenes, 23 ans : les voyages forment la jeunesse

"Moscou-sur-Vodka" (Venedict Erofeief) avait précédé cette Conquête en 1969, où l'auteur voyage - réellement - entre Moscou et Koursk, mais la polonaise est ici ressentie plus créatrice que la russe (nous parlons bien de vodka, évidemment). Il est vrai qu'il n'est pas possible de comparer une traduction et une oeuvre originale, quel que soit le traducteur. Moscou-sur-Vodka est, pour les Russes, un classique.

Une réflexion pourrait d’ailleurs servir d’exégèse à ce petit bijou : « le but ultime du voyage, ce n’est pas une destination géographique. Il n’y a de voyage qu’intérieur, le reste est déplacement. Je suis la destination inaccessible de ce voyage. Chacun de mes pas me découvre et me dérobe à la fois".

Vous l’aurez compris, on l’a dégustée, cette conquête !

Une nouvelle plume française est née. L’alcool est flatté.

A. LEONCE-LABOIE

La Conquête de la Pologne, Paul Jimenes, Flammarion, 16 euros (en France métropolitaine)

* A noter que Paul Jimenes contribue à Armes & Cycles, un site qui vaut vraiment le jus. Rebonjour le surréalisme. Pas piqué des verres.

P.S. : dans ce registre, ZANAHORIAS VALODORAS ("Carottes volantes") fait actuellement un tabac en Colombie. Antonio Ungar a 31 ans et décrit la tentative d'auto-destruction par l'alcool d'un être trop sensible pour être viable. Editions Alfaguara, Bogota (non traduit)

PAFMAG.COM : le bon goût au plus haut degré

Organe Central du Parti Alcoologiste Français (Aile Modérée) - pafmag@pafmag.com


Fabricant et importateur d’eaux de vie, de liqueurs et de vin doux en Suisse




Pour toutes vos traductions spécialisées
- 01 42 68 18 14


Autour d'une fontaine, une table raffinée au coeur de Paris 8è

Copyright © 2007 PAFmag. All rights reserved.